Parc national de Port-Cros et Porquerolles
-A +A
Share
2019
Sites 
Port-Cros
Thème 
Faune terrestre

Résumé. Un protocole de type présence/absence permettant de modéliser les probabilités
de détection et d’occupation de tronçons de cours d’eau temporaires (« oueds ») par le
discoglosse sarde a été mis en place dans l’île de Port-Cros en 2018. Différentes méthodes
d’échantillonnage, de jour et de nuit, réalisées au cours de quatre sessions de prospection
printanières, ont pu être comparées. L’influence de différentes covariables d’habitats a aussi
pu être testée. Le discoglosse sarde a été contacté aux stades adulte, juvénile ou têtard
dans 59 % des tronçons en eau, soit un linéaire de 2,13 km. La probabilité d’occupation
moyenne des tronçons en eau est estimée à 0,60 (IC 0,51-0,68). Les probabilités de détection
moyennes varient pour chaque méthode et chaque session, de 0,00 à 0,58 (IC 0,46-0,69).
La présence de l’espèce sur les tronçons juxtaposés et le nombre de vasques par tronçon
ont une influence significative sur la probabilité d’occupation. Les résultats montrent l’intérêt
d’associer au moins trois sessions entre le début et la fin de la saison de reproduction, afin
d’obtenir un taux de détection proche de 90 %. Une situation hydrique exceptionnellement
favorable en 2018 permet une comparaison avec la distribution de la population dans des
conditions similaires en 2001.
Mots-clés : Discoglossus sardus, probabilité de détection, répartition, état de
conservation, île de Port-Cros.

Abstract. Update of knowledge on the Tyrrhenian Painted Frog Discoglossus sardus
Tschudi in Otth, 1837 in Port-Cros Island in 2018: potential habitats, state of the
population and management measures. A presence / absence protocol to model the
detection and occupation probabilities of temporary watercourses (“wadis”) sections by the
Tyrrhenian Painted Frog was set up on the island of Port-Cros in 2018. Different sampling
methods, by day and by night, conducted during four spring survey sessions, were compared.
The influence of different habitat covariates was also able to be tested. The species was
observed in the adult, juvenile or tadpole stages in 59 % of the water sections, for a linear total
length of 2.13 km. The average occupancy probability of the water sections is estimated at 0.60
(CI 0.51-0.68). The average detection probabilities vary for each method and each session,
from 0.00 to 0.58 (CI 0.46-0.69). The occurrence of the species on the juxtaposed sections
and the number of basins per section have a significant influence on the occupation probability.
Results show the interest of achieving at least three sessions between the beginning and the
end of the breeding season, in order to obtain a detection rate close to 90%. Exceptionally
favorable watercourse situation in 2018, because of some abundant rainfalls in winter, allows
a comparison with the distribution of the population under similar conditions in 2001.
Keywords: Discoglossus sardus, detection probability, geographic range, population
trend, île de Port-Cros.

Auteurs 
Rémi DUGUET, Pauline PRIOL, Grégory DESO, David GEOFFROY
Editeur 
Parc national de Port-Cros
Nombre de pages 
26
Référence 
Sci. Rep. Port-Cros natl. Park, 33: 101-126 (2019)